Une victoire à la Pyrrhus

Hier soir, au conseil municipal, le maire avait retrouvé des couleurs. Il paradait presque. Et pour cause : après avoir réclamé “la fin de la délégation que vous a consentie le conseil municipal”, ses dissidents sont rentrés dans le rang. Personne n’est dupe : pour en arriver là le maire a dû leur céder bien des choses. Passées les fêtes de fin d’année, il pourrait se retrouver rapidement pieds et poings liés.

Quoiqu’il en soit, entre les vrais/faux dissidents, les intrigants, et les petites trahisons entre amis, le spectacle donné par la majorité est navrant. Et pendant ce temps, la commune s’enfonce dans le marasme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *