Tag Archive for finances

Reprendre notre destin en main

L'ECHO DU COQUELICOT N14_Basse DEF copie 2_Page_1L’Écho du Coquelicot est en cours de distribution dans toutes les boîtes aux lettres. Il est essentiellemement consacré à notre méthode pour relever les finances de la commune. Retrouvez la version numérique de L’Écho du Coquelicot n°14.

Sur notre chaîne Youtube TV Coquelicot, tout ce qu’il faut savoir sur Comment se construit un budget communal ?

Enfin, à noter sur vos agendas, les dates de nos réunions publiques :

28 février, 20h 30, salle des Échassons

9 mars, 20h 30, école Jean Ferrat

15 mars, 20h 30, 40 rue de Lormoy

Ensemble relevons Longpont !

echo11-copie_page_1Pendant que certains s’accrochent à leur poste d’élu du conseil municipal, nous poursuivons notre travail sur un projet alternatif capable de redresser les finances de la commune sans augmenter les impôts. Un projet que nous allons enrichir en partant à votre rencontre dans les jours qui viennent. Retrouvez la version numérique de L’Écho du coquelicot n°11

Impôts à Longpont : + 23 %, qui dit mieux ?

UnknownLa chambre régionale des comptes à rendu son verdict : les impôts à Longpont vont augmenter de… 23 %. Le résultat de deux ans de gestion désastreuse de la majorité qui a laissé filer les dépenses de fonctionnement, notamment en multipliant les embauches inconsidérés. Une gestion dénoncée par l’avis de la Chambre régionale des comptes que vous pouvez consulter en cliquant sur AvisCRCLongpont

Nous ne pouvons pas signer un chèque en blanc à cette majorité déchirée et incompétente. Non seulement les impôts augmentent mais le maire n’a plus de majorité et la ville est ingouvernable. Lundi 27 juin, 20h 30 à la mairie, venez nombreux manifester votre mécontentement à l’occasion du conseil municipal. Maintenant, ça suffit !

Stop, ça suffit maintenant !

C’est le énième épisode d’une mauvaise série qui n’a que trop duré. Le maire vient de retirer toutes ses délégations au chef de file du Groupe Transparence et Démocratie. Il faut dire que ce dernier avait réclamé sa tête par voie de presse.

La commune et la mairie sont maintenant paralysées. La preuve ? C’est la Chambre Régionale des Comptes qui va élaborer le budget, puisque celui proposé par la municipalité a été rejeté. Le groupe Transparence et Démocratie a voulu faire croire qu’il disposait d’un budget alternatif ne prévoyant que 10 % d’augmentation des impôts. Qui aurait pu refuser ? Il s’agissait en réalité d’un bluff, d’autant plus qu’un conseil municipal spécial budget aurait pu se tenir avant la date limite du 30 avril.

Les deux groupes de la majorité ont reconnu et démontré leur incompétence et leur incapacité à gérer la ville dans une période financière compliquée, du fait du désengagement de l’État. À leur laisser aller financier, s’ajoute leur haine permanente qui a des conséquences.

Les Longipontains n’ont plus à payer l’amateurisme et le manque de sérieux de cette majorité aujourd’hui devenue dangereuse pour la commune. Il est grand temps que ces élus tirent les conséquences de leurs deux années de spectacle ubuesque et lamentable en ayant l’honnêteté républicaine de revenir à de nouvelles élections. Longpont a assez perdu de temps. Ça suffit maintenant !

Expression des élus d’Ensemble pour Longpont sur le site de la mairie

La majorité s’auto-détruit

WP_20160411_23_52_35_Rich22 voix contre, 5 pour, 2 abstentions : à une très large majorité, le conseil municipal a rejeté l’augmentation des impôts et le budget. Ce qui ne veut pas dire que nous échapperons à la hausse : la préfecture prend la main et décidera une hausse conséquente.

Longpont n’a plus de majorité, la ville est ingouvernable. Les propres troupes du maire ont reconnu être parfaitement au courant du contexte difficile et n’avoir rien fait pendant deux ans. La majorité s’auto accuse d’avoir aggravé la situation, bref d’avoir conduit la ville au bord du gouffre.

Combien de temps va durer cette tragi-comédie ? Et Longpont dans tout ça ?

 

 

Conseil municipal du 11 avril : vers une hausse massive des impôts

Lundi 11 avril à 20h 30, la séance du conseil municipal sera essentiellement consacrée au budget. Lors du précédent conseil municipal consacré notamment au débat d’orientation budgétaire, l’adjoint aux finances avait souligné l’incapacité de l’équipe municipale à boucler le budget sans une « augmentation insupportable des impôts ». La séance est publique : venez nombreux !

Voici l’ordre du jour complet :

Administration générale

Modification du règlement intérieur du Conseil municipal

Urbanisme

• Définition des objectifs poursuivis et des modalités de concertation publique préalable à la création d’une zone d’aménagement concertée (ZAC) sur le secteur de Biron.

• Cession de deux parcelles communales (AH 749 et AH 751) situées voie des Roches à Longpont-sur-Orge.

• Convention de travaux et d’occupation temporaire du domaine communal (projet voie des Roches).

Scolaire

Demande de subvention pour un séjour scolaire à Londres.

Finances

• Ouverture d’une linge de trésorerie à hauteur d’un million d’euros.

• Reprise anticipée des résultats 2015.

• Vote du taux des impôts directs 2016.

• Examen et vote du budget primitif 2016.

Point d’information

Renouvellement du serment de jumelage entre les communes de Longpont-sur-Orge et Neukirchen.

Un budget d’austérité

Lundi 30 mars 2015, le budget primitif 2015 de la commune a été adopté malgré l’absention de deux conseillers de la majorité !

Nous avons voté contre ce budget. A l’heure des restrictions budgétaires, certains projets coûteux, tels l’AVAP (Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine), ne nous paraissent pas utiles. Par ailleurs, il ne nous paraît pas opportun de réduire la subvention au CCAS et l’enveloppe globale aux associations dans une situation de fragilité sociale.

Ce budget est clairement un budget d’austérité qui présage d’une réduction du service public offert aux Longipontains.

30 mars : Conseil municipal

Le prochain conseil municipal aura lieu lundi 30 mars à 20h 30 à la mairie. Principal point à l’ordre du jour, le vote du budget. Voici l’ordre du jour complet

Travaux

• Prise d’acte des marchés conclus en 2014

• Signature d’un protocole transactionnel avec la société Beming et la société Gonde Architecture dans le cadre du marché de maîtrise d’œuvre n°02/2009 relatif à la réalisation d’une l’école maternelle de quatre classes.

Urbanisme

• Lancement de la modification du Plan Local d’Urbanisme.

• Prise en charge par la commune d’une garantie d’emprunt pour l’association Monde en Marge Monde en Marche relative au bien sis 1 square Léo Delibes.

• Prise en charge par la commune d’une garantie d’emprunt pour l’association Monde en Marge Monde en Marche relative au bien sis 26 rue du Perray.

• Prise en charge par la commune d’une garantie d’emprunt pour l’association Monde en Marge Monde en Marche relative au bien sis 65 rue de Verdun.

• Cession d’un bien immobilier communal situé 4 allée Erik Satie à Longpont-sur-Orge.

Petite enfance, périscolaire, jeunesse

Convention d’objectifs et de financement pour la prestation de service Accueil de loisirs sans hébergement et l’Aide spécifique rythmes éducatifs.

Scolaire

Autorisation donnée à Monsieur le Maire pour solliciter une subvention au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR).

Finances

• Transfert comptable entre le Syndicat Intercommunal de la Vallée de l’Orge Aval (SIVOA) et la ville de Longpont-sur-Orge. Assainissement.
• Transfert d’emprunt entre le Syndicat Intercommunal de la Vallée de l’Orge Aval (SIVOA) et la ville de Longpont-sur-Orge. Assainissement.
• Vote des taux des impôts directs 2015.
• Reprise anticipée des résultats 2014.
• Examen et vote du budget primitif 2015.
• Vote des subventions aux associations pour l’année 2015.

Culture et communication

Approbation de la réactualisation du règlement des études de l’école municipale de musique.

Ressources humaines

Modification du tableau des effectifs

Point d’information

Épicerie sociale

 

La majorité endette la ville d’un million supplémentaire

Au cours du conseil municipal du 6 mai 2014, nous avons contesté la légalité de la décision du maire de souscrire un emprunt d’un million d’euros. Voici pourquoi avec l’intégralité de notre intervention.

Votre décision est illégale. En effet, vous avez souscrit un emprunt d’un million d’euros, un montant supérieur aux 781 701 euros inscrits au budget voté en février dernier. Nous sommes en démocratie et quelle que soit l’étendue de la délégation votée au maire, vous ne pouvez pas dépasser les limites votées par le conseil municipal.

Au passage, en augmentant l’emprunt, vous augmentez les recettes, mais sans augmenter les dépenses : le budget de la commune n’est plus équilibré, ce qui contrevient à la règle de base de gestion des collectivités locales

Votre décision est illégale, elle est surtout irresponsable. Vous réglez un problème de trésorerie de quelques mois par un emprunt qui court sur quinze ans. Les problèmes de trésorerie se résolvent avec des solutions de trésorerie. Elles existent. Elles permettent de lever des fonds et de les rembourser dès que les recettes rentrent, par exemple les subventions.

Pourquoi ne pas avoir utilisé ces solutions ? Soit par méconnaissance, soit pour des raisons politiques. Cela vous permet de poursuivre votre campagne de propagande commencée pendant la période électorale sur la soi-disante mauvaise gestion de la ville.

Cela vous permet surtout de lever un emprunt d’un million d’euros qui servira à vos projets et d’en rejeter la responsabilité sur notre gestion. Quand on s’est engagé auprès des électeurs à diminuer la dette de la ville de 15 %, cela la fiche mal de commencer par emprunter un million d’euros. La ficelle est un peu grosse. Les Longipontains ne se feront pas berner. Vous venez d’endetter la ville d’un million d’euros supplémentaire. À vous de l’assumer.