PLU c’est gros…

Ils ont tout promis, TOUT ! Au cours des 4 réunions publiques sur le PLU (Plan Local d’Urbanisme), il vous suffisait de lever la main et le maire ou son conseiller délégué au PLU accédait à vos désirs : réduction du nombre de logements, diminution du pourcentage de logements sociaux, déplacement d’un espace réservé pour un parking… « Tout est possible ! » a lancé Philippe Hamon à Guiperreux. Hallucinant !

Habilement, la majorité a choisi d’organiser les réunions par quartier. Ce qui permet de tout promettre sans que les contradictions apparaissent. Exemple : au Centre, on promet de réduire la hauteur des habitations et, en échange, de densifier à… Guiperreux. À Guiperreux, le maire réduit de près de la moitié le nombre de logements sur le programme de Biron, raye d’un trait de plume le projet des Douvières, réduit de moitié celui de la Guayère…

Si toutes ces promesses sont intégrées dans le PLU, il sera rejeté par le Préfet qui a le dernier mot. Et le maire reviendra devant la population en dénonçant ce “méchant préfet” qui ne tient pas compte de la volonté des Longipontains. Peut-être même mobilisera-t-il la population ?

Philippe Hamon sait très bien qu’il ne peut pas tenir ses promesses. En fait de consultation de la population, il s’agit d’une manipulation grossière avec la cohorte de mensonges qui l’accompagne. Des pratiques que Philippe Hamon a eu le temps de roder pendant deux mandats dans l’opposition. Il oublie que les mensonges et les promesses non tenues ne prêtent pas à conséquence dans l’opposition, mais qu’ils vous rattrapent un jour ou l’autre quand vous êtes maire.

Nous avons assisté à toutes les réunions, nous avons noté soigneusement toutes les promesses faites et nous prenons rendez-vous avec vous tous au moment de la présentation du nouveau PLU. Pour demander des comptes.

Expression des élus d’EPL dans le VAL n°117

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *