Archive for Finances

Ensemble relevons Longpont !

echo11-copie_page_1Pendant que certains s’accrochent à leur poste d’élu du conseil municipal, nous poursuivons notre travail sur un projet alternatif capable de redresser les finances de la commune sans augmenter les impôts. Un projet que nous allons enrichir en partant à votre rencontre dans les jours qui viennent. Retrouvez la version numérique de L’Écho du coquelicot n°11

Chronique d’un nouvelle hausse des impôts annoncée

« La situation n’a pas changé depuis le mois de mai/juin. J’entends dire qu’il y a de l’argent dans les caisses, or il n’y a pas d’argent dans les caisses, et s’il y avait de l’argent dans les caisses ce serait pour rembourser les échéances et boucler le budget 2017. Le sauvetage de Longpont passait par une augmentation des impôts, mais il passait aussi par une réduction des frais de personnel de 3 % par an, sur au moins 3 ans, et de 3 % sur les autres charges. Je suis très pessimiste. » Déclaration de Patrick Gamache, adjoint aux finances de Longpont, lors du conseil municipal de lundi dernier. Autrement dit : si rien ne bouge, nous allons droit vers une nouvelle hausse des impôts en 2017. Or rien ne bouge. Face au naufrage annoncée, la majorité doit prendre ses responsabilités.

Impôts à Longpont : + 23 %, qui dit mieux ?

UnknownLa chambre régionale des comptes à rendu son verdict : les impôts à Longpont vont augmenter de… 23 %. Le résultat de deux ans de gestion désastreuse de la majorité qui a laissé filer les dépenses de fonctionnement, notamment en multipliant les embauches inconsidérés. Une gestion dénoncée par l’avis de la Chambre régionale des comptes que vous pouvez consulter en cliquant sur AvisCRCLongpont

Nous ne pouvons pas signer un chèque en blanc à cette majorité déchirée et incompétente. Non seulement les impôts augmentent mais le maire n’a plus de majorité et la ville est ingouvernable. Lundi 27 juin, 20h 30 à la mairie, venez nombreux manifester votre mécontentement à l’occasion du conseil municipal. Maintenant, ça suffit !

Demandez le nouvel Écho du Coquelicot !

La dernière édition de L’Echo du Coquelicot est en cours de distribution. Où l’on apprend comment ceux qui nous reprochaient de bétonner la commune urbanisent au-delà de ce qui était prévu. Et retrouvez en un clin d’œil, les différents épisodes de Dallas-sur-Orge, ou le naufrage de la majorité. Il faut que cela cesse !

La Déroute !

Imaginez les ministres d’un gouvernement qui appellent à voter contre le budget et qui restent ministres : impensable ! Impensable, sauf à Longpont-sur-Orge. Les adjoints aux finances, aux travaux, au scolaire, au social ont voté contre le budget et… restent en place. Ubuesque !

Retrouvez L’Echo du Coquelicot, en cours de distribution dans vos boîtes.

 

La majorité s’auto-détruit

WP_20160411_23_52_35_Rich22 voix contre, 5 pour, 2 abstentions : à une très large majorité, le conseil municipal a rejeté l’augmentation des impôts et le budget. Ce qui ne veut pas dire que nous échapperons à la hausse : la préfecture prend la main et décidera une hausse conséquente.

Longpont n’a plus de majorité, la ville est ingouvernable. Les propres troupes du maire ont reconnu être parfaitement au courant du contexte difficile et n’avoir rien fait pendant deux ans. La majorité s’auto accuse d’avoir aggravé la situation, bref d’avoir conduit la ville au bord du gouffre.

Combien de temps va durer cette tragi-comédie ? Et Longpont dans tout ça ?

 

 

Conseil municipal du 11 avril : vers une hausse massive des impôts

Lundi 11 avril à 20h 30, la séance du conseil municipal sera essentiellement consacrée au budget. Lors du précédent conseil municipal consacré notamment au débat d’orientation budgétaire, l’adjoint aux finances avait souligné l’incapacité de l’équipe municipale à boucler le budget sans une « augmentation insupportable des impôts ». La séance est publique : venez nombreux !

Voici l’ordre du jour complet :

Administration générale

Modification du règlement intérieur du Conseil municipal

Urbanisme

• Définition des objectifs poursuivis et des modalités de concertation publique préalable à la création d’une zone d’aménagement concertée (ZAC) sur le secteur de Biron.

• Cession de deux parcelles communales (AH 749 et AH 751) situées voie des Roches à Longpont-sur-Orge.

• Convention de travaux et d’occupation temporaire du domaine communal (projet voie des Roches).

Scolaire

Demande de subvention pour un séjour scolaire à Londres.

Finances

• Ouverture d’une linge de trésorerie à hauteur d’un million d’euros.

• Reprise anticipée des résultats 2015.

• Vote du taux des impôts directs 2016.

• Examen et vote du budget primitif 2016.

Point d’information

Renouvellement du serment de jumelage entre les communes de Longpont-sur-Orge et Neukirchen.

La majorité endette la ville d’un million supplémentaire

Au cours du conseil municipal du 6 mai 2014, nous avons contesté la légalité de la décision du maire de souscrire un emprunt d’un million d’euros. Voici pourquoi avec l’intégralité de notre intervention.

Votre décision est illégale. En effet, vous avez souscrit un emprunt d’un million d’euros, un montant supérieur aux 781 701 euros inscrits au budget voté en février dernier. Nous sommes en démocratie et quelle que soit l’étendue de la délégation votée au maire, vous ne pouvez pas dépasser les limites votées par le conseil municipal.

Au passage, en augmentant l’emprunt, vous augmentez les recettes, mais sans augmenter les dépenses : le budget de la commune n’est plus équilibré, ce qui contrevient à la règle de base de gestion des collectivités locales

Votre décision est illégale, elle est surtout irresponsable. Vous réglez un problème de trésorerie de quelques mois par un emprunt qui court sur quinze ans. Les problèmes de trésorerie se résolvent avec des solutions de trésorerie. Elles existent. Elles permettent de lever des fonds et de les rembourser dès que les recettes rentrent, par exemple les subventions.

Pourquoi ne pas avoir utilisé ces solutions ? Soit par méconnaissance, soit pour des raisons politiques. Cela vous permet de poursuivre votre campagne de propagande commencée pendant la période électorale sur la soi-disante mauvaise gestion de la ville.

Cela vous permet surtout de lever un emprunt d’un million d’euros qui servira à vos projets et d’en rejeter la responsabilité sur notre gestion. Quand on s’est engagé auprès des électeurs à diminuer la dette de la ville de 15 %, cela la fiche mal de commencer par emprunter un million d’euros. La ficelle est un peu grosse. Les Longipontains ne se feront pas berner. Vous venez d’endetter la ville d’un million d’euros supplémentaire. À vous de l’assumer.

Finances communales : notre stratégie

Entre 2008 et 2014, nous avons stabilisé l’endettement, tout en investissant dans les équipements indispensables à la commune. Comment ? En épargnant pour mieux investir.

Pour le mandat 2014 -2020, nous nous engageons à ne pas augmenter les impôts communaux et à réduire la dette d’un million d’euros.

Tous les détails dans le tract en cours de distribution.