Tag Archive for Echo du Coquelicot

Dallas-sur-Orge, suite et fin

echo12-bat_page_1La triste série Dallas-sur-Orge s’achève : une ultime démission d’un conseiller municipal de la majorité conduit à la dissolution du conseil. Une dissolution qui aurait pu intervenir deux mois plus tôt si certain(e)s n’avaient pas trainé des pieds.

Nous attendons maintenant les dates des prochaines élections qui doivent intervenir dans un délai maximum de trois mois. L’équipe d’Ensemble pour Longpont est prête.

Retrouvez la version numérique de L’Echo du Coquelicot n°12 dont la distribution a commencé.

Demandez le nouvel Écho du Coquelicot !

La dernière édition de L’Echo du Coquelicot est en cours de distribution. Où l’on apprend comment ceux qui nous reprochaient de bétonner la commune urbanisent au-delà de ce qui était prévu. Et retrouvez en un clin d’œil, les différents épisodes de Dallas-sur-Orge, ou le naufrage de la majorité. Il faut que cela cesse !

La majorité en lambeaux

“La majorité en lambeaux” : c’est le titre de l’édition spéciale de l’Écho du Coquelicot en cours de distribution. Retrouvez sa version électronique en cliquant sur L’Echo du Coquelicot

Le prochain conseil municipal de Longpont-sur-Orge est prévu le lundi 14 décembre à 20H 30 à la mairie.

Demandez L’Echo du Coquelicot n°4

L’Echo du Coquelicot n°4 est en cours de distribution. Au sommaire : le débat sur l’eau que nous proposons le mercredi 27 mai à 20h 30, salle du 40 rue de Lormoy, avec Odile de Korner, ancienne directrice générale d’Eau de Paris. Retrouvez la version électronique en cliquant sur L’Echo4

Dans L’Écho du Coquelicot : le scandale ARCET

Le numéro 3 de L’Echo du Coquelicot est en cours de distribution. Vous pouvez le télécharger ici : L’Écho3

Nous avons enquêté sur le cabinet d’audit financier choisi par la majorité. Les résultats sont édifiants.

 

 

 

 

 

 

 

• Aucune consultation, aucune offre

Aucun papier à entête, aucun document daté, aucun devis, aucune trace écrite sur sa méthode : les documents sur ARCET fournis par la municipalité ne sont qu’une compilation d’articles piochés sur Internet. Vous pouvez les consulter ici : Dossier consultation1 et Dossier consultation2

Nous avons tout lieu de penser qu’ils ont été réunis après notre demande de consultation le soir du conseil municipal.

• Un cabinet spécialisé dans le développement durable

Activité principale d’ARSET : “Évaluation, labellisation, certification dans le domaine du développement durable des collectivités publiques, établissements publics et entreprises”. Voir EXTRAIT_KBIS

• Un dirigeant “au-dessus de tout soupçon”

“Après en avoir délibéré, la collectivité des associés a décidé à l’unanimité de nommer Michel Vialatte en qualité de premier gérant de la société [ARCET] pour une durée indéterminée.” (source Infogreffe)

Michel Vialatte a été DGS (Directeur Général des Services) de l’Essonne entre 1988 et 1996 à la gloriseuse époque où Xavier Dugoin (UDI, le parti auquel appartient Philippe Hamon) était Président du Conseil général, condamné pour abus de confiance, après le vol de 1 200 bouteilles de la cave du Conseil général, au moment de son départ.

De septembre 1997 à novembre 1999, Michel Vialatte est DGS de la ville de Nice. En 2010, il est condamné à cinq ans de prison, dont 3,5 ans fermes pour “corruption passive, trafic d’influence et délit de favoritisme” dans l’affaire des marchés truqués de la ville de Nice.

De retour dans l’Essonne, Xavier Dugoin a essayé de le nommer DGS du Siredom (Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation et l’Élimination des Déchets et Ordures Ménagères) qu’il préside. Le monde est petit…

• Un consultant qui n’a pas laissé que des bons souvenirs

L’audit de Longpont a été confié par ARCET à Thierry Lidolff qui a laissé un souvenir ému de son passage au conseil général du Loiret où il était DGS. En 2009, il est épinglé par la Chambre régionale des Comptes qui juge sa rémunération « très nettement supérieure à celle que pourrait percevoir un administrateur territorial occupant les mêmes fonctions ». Par ailleurs, deux directeurs généraux adjoints licenciés ont été réintégrés suite à une décision du Conseil d’État qui fait état de harcèlement moral de la part de Thierry Lidolff à leur endroit.

Enfin, en 2013, Thierry Lidolff a été licencié de son poste de DGS du département des Hauts-de-Seine par Patrick Devedjian (UMP), Président du département, pour avoir dépensé 53 000 euros en mobilier haut de gamme pour son bureau, et prévu au total 90 000 euros pour le rénover.

L’Écho du Coquelicot : deuxième !

 

 

L’Écho du Coquelicot est en cours de distribution dans toutes les boîtes aux lettres. À noter sur vos agendas : vendredi 28 novembre à 20h 30, salle des Échassons, Ensemble pour Longpont vous invite à un débat sur la fusion des agglomérations et les conséquences pour notre commune.

Retrouvez la version électronique de L’Écho du Coquelicot  en cliquant sur L’Écho2.