Archive for Enfants

Ensemble Pour Longpont se renouvelle

EPL change son bureau et a, depuis novembre, un nouveau président, Pierre VIBET, qui a l’honneur de remplacer Alain LAMOUR. Celui-ci reste toutefois au Conseil d’Administration.

Pierre VIBET

Par ailleurs EPL se renforce régulièrement par l’adhésion de nouveaux membres volontaires, dans le but de faire grandir et progresser cette équipe, entre autres par le lancement de nombreux groupes de travail de démocratie participative, auxquels de plus en plus de longipontains adhèrent.

Un grand merci à Alain pour tout le travail accompli à EPL, travail qu’il poursuit avec autant d’énergie sous une forme différente, en tant que Maire de notre commune, et bonne continuation à Pierre.

Bonnes vacances !

imagesToute l’équipe d’Ensemble pour Longpont vous souhaite d’excellentes vacances d’été. Bon courage à celles et ceux qui n’ont pas la chance de partir. Rendez-vous à la rentrée, notamment le samedi 5 septembre. Nous serons présents toute la journée sur le forum des associations.

29 juin : conseil municipal

Le conseil municipal se réunit aujourd’hui 29 juin à 20h 30, salle du conseil. Voici l’ordre du jour

Urbanisme

• Débat du Conseil Municipal sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.).

• Autorisation donnée à Monsieur le Maire de sortir de la copropriété Impasse des Bonnes Fontaines et de procéder à un échange de terrain.

• Lancement de la procédure de cession du chemin rural n°32.

• Autorisation donnée à Monsieur le Maire de déposer un permis de construire valant autorisation de travaux.

Petite enfance, périscolaire et jeunesse

• Renouvellement d’agrément du Relais Assistants Maternels.

• Demande d’aide financière auprès de la Caisse d’Allocations Familiales pour la réalisation des travaux du RAM (Relais Assistants Maternels) situé au 21 rue du Perray 91160 Ballainvilliers.

Administration communale

Inscription sur le Monument aux Morts d’un Longipontain mort pour le service de la nation et demande d’aide financière auprès de l’association du Souvenir Français.

Affaires scolaires et vie associative

• Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer le marché de fourniture et de livraison des denrées alimentaires pour la confection de repas destinés aux enfants des écoles, accueils de loisirs, crèche parentale, adultes.

• Vote des subventions aux associations pour l’année 2015.

Patrimoines

Demande de subvention au titre de la réserve parlementaire –restauration de la Basilique Notre Dame de Bonne Garde.

Finances

• Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention de mise à disposition de services et répartition des dépenses de fonctionnement et d’investissement avec la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge.

• Répartition du Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC).

• Décision modificative n° 1 du budget primitif 2015.

Culture et communication

Achat d’un vélo électrique.

Ressources humaines

• Modification du tableau des effectifs.

• Attribution d’une indemnité pour les stagiaires BAFA en surnombre

Motion

Motion de soutien à l’action de l’AMF pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l’État.

Non aux fermetures de classes !

FullSizeRender

Les parents d’élèves et les élus étaient réunis ce matin devant l’école Jean Ferrat pour protester contre les fermetures d’une classe de la maternelle Lormoy et d’une classe de l’élémentaire Échassons. Par ailleurs, la direction académique a refusé d’ouvrir une classe supplémentaire à Jean Ferrat. Systématiquement, la direction académique a minimisé les prévisions d’effectifs. Résultat : deux fermetures de classe et un refus d’ouverture, alors que globalement Longpont scolarisera davantage d’enfants à la rentrée 2015 que l’année dernière. N’hésitez pas à signer la pétition disponible à la mairie ou auprès des parents d’élèves.

La belle équipe

Revoir les horaires des écoles dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires : c’était la première promesse de campagne de la majorité. Elle vient de passer à la trappe. Les horaires de la prochaine rentrée resteront inchangés, preuve qu’il s’agissait d’un bon compromis.

Ce n’est pas faute de l’avoir répété, la réforme des rythmes scolaires ne laissait aux communes que très peu de marges de manœuvre. Mais on allait voir ce qu’on allait voir : la nouvelle équipe allait faire plier l’inspection académique, ce n’était qu’une question de volonté. Et bien on voit : la nouvelle équipe rentre dans le rang et ravale, une fois de plus, ses promesses. Au passage, tant mieux pour les enfants et les familles qui ne verront pas les horaires scolaires deux fois modifiés en deux ans.

Il s’agit d’une décision unilatérale du maire, si l’on en croit le courriel adressé aux associations de parents d’élèves et aux élus. De fait, Philippe Hamon désavoue publiquement son adjointe au périscolaire qui a mené un travail avec les parents et les enseignants : une nouvelle preuve des désaccords et tensions qui règnent au sein de la majorité.

Cette ambiance n’est d’ailleurs pas sans conséquence sur l’administration que la majorité a totalement désorganisée en moins d’un an. Témoin : la nouvelle directrice générale des services vient d’être remerciée quelques mois après sa nomination. Elle paye pour le cabinet d’audit financier véreux, pourtant choisi par les élus, et les errances de l’adjoint aux finances. Surtout, elle sert de fusible pour masquer les déchirements entre les élus de la majorité paraît-il “unis pour Longpont” (sans rire !). Tellement unis, qu’à deux reprises (sur 9 conseils municipaux depuis mars 2014), près de la moitié d’entre eux a boycotté le conseil municipal, empêchant la séance de se tenir. La belle équipe !

Expression du groupe EPL dans le VAL n°118

Budget : une absence de projet

http://www.dreamstime.com/-image24076722Au cours du débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu au conseil municipal du 9 février, Jean-Claude Brunie, l’adjoint aux finances, a une nouvelle fois tracé un portrait catastrophique des finances communales, en rejetant évidemment la faute sur notre gestion.

Certes la construction de l’Espace communal Jean Ferrat pèse sur les finances communales. Mais, d’une part, il existait d’autres solutions que de se jeter sur l’emprunt en avril 2014 comme l’a fait la majorité. Nous l’avions indiqué : on ne traite pas un problème de trésorerie avec un emprunt classique.

D’autre part, la situation tendue des finances communales était parfaitement connue avant les élections. Construire une école et des accueils de loisirs coûte cher et impose des pauses d’investissement les années suivantes. La preuve : dans le chiffrage de notre programme, nous avions prévu 1,2 million d’euros d’investissement en 2015, la majorité en prévoit un million.

C’est pour cette raison que notre programme ne comprenait qu’un seul investissement important (la médiathèque dans la Grange aux Dîmes)  financé en grande partie par le Val d’Orge. À l’inverse, le programme de la majorité regorgeait de promesses coûteuses.

Le catastrophisme financier agité par la majorité ne sert qu’à masquer son incapacité à tenir ses promesses et son absence total de projet pour la ville.

Lundi 2 février : conseil municipal

Lundi 2 février à 20h 30, le conseil municipal de Longpont-sur-Orge se réunit. Au menu :

Urbanisme

Réforme des autorisations d’urbanisme : obligation de soumettre les ravalements de façades à autorisation.

Travaux

Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer l’avenant n°1 au macro lot 4 avec la société Siteme et l’avenant n°2 au macro lot 1 avec la société AMT au marché de construction de l’Espace Jean Ferrat (marché n° 2013-14).

Patrimoine et environnement

  • Demande de subvention aurpès du ministère de la Défense – restauration du monument des Prussiens.
  • Demande de subvention auprès de l’association le Souvenir Français – restauration du monument des Prussiens.
  • Demande d’aide exceptionnelle au titre de la réserve parlementaire – restauration du monument des Prussiens.
  • Réglement du concours  “Jardins et façades fleuris”.

Finances

  • Avances de subvention au CCAS et à la Caisse des Écoles.
  • Avance de subvention à la crèche parentale “Le Jardin des Bisounours”
  • Prise d’acte du débat d’orientations budgétaires 2015.

Motion

Motion pour dénoncer l’atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de la presse, à la liberté de pensée et à la liberté de culte, fondement de la démocratie.

Point d’information

Information sur le téléthon 2014.

5 septembre : inauguration de l’Espace communal Jean Ferrat

EJF Comparaison

Vendredi 5 septembre à 18h 30, le maire de Longpont inaugurera l’Espace communal Jean Ferrat, la réalisation majeure de notre mandat, avec la rénovation du centre ville. Une réalisation contestée par la majorité qui la juge inutile. Inutile les nouveaux accueils de loisirs, qui remplacent l’algéco tenant lieu d’accueil de loisirs maternelle, et l’équipement sur la commune de Ballainvilliers (accueil de loisirs élémentaire) qui n’est plus aux normes ? Inutile, ce groupe scolaire complet, alors que Longpont doit constuire 122 logements sociaux d’ici 2016, et plus encore les trois années suivantes ? Inutile, la libération de salles à Lormoy et aux Échassons pour mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires ? Inutile la salle communale ouverte aux associations en soirée ?

Avec l’Espace communal Jean Ferrat, les enfants longipontains disposent de conditions d’apprentissage que peuvent leur envier bien des élèves des communes alentours. Rendez-vous vendredi 5 septembre à 18h 30, pour un moment festif.

Rythmes scolaires : promesse non tenue

À partir de septembre 2014, les enfants finiront l’école à 15h 45 les lundi, mardi, jeudi et vendredi, soit les horaires votés par les parents et les enseignants… en décembre 2013. Rappelons que nous n’avions pas pris part au vote pour laisser les parents et les enseignants décider seuls.

Et une promesse électorale non tenue ! Souvenez-vous, le premier tract thématique de campagne de la majorité proposait de revenir sur ces horaires. Ce qui était impossible, car la direction de l’académie, qui a le dernier mot en la matière, avait refusé de revenir dessus. Nous l’avions d’ailleurs souligné pendant la campagne.

Le même trac promettait une large concertation, bien plus large que celle que nous avions  modestement mise en place. La large concertation a donc réuni la commission scolaire élargie aux représentants de parents d’élèves et aux directeurs d’école. Exactement la même configuration que celle que nous avions proposée. Le changement, c’est maintenant !

Rythmes scolaires : les faits, rien que les faits

Dans son premier tract thématique, la liste “Unis pour Longpont” propose de revenir sur l’organisation des rythmes scolaires. Nous avons distribué un tract à la sortie des écoles indiquant que cette promesse ne pouvait pas être tenue (voir la pièce jointe). Pour déroger aux horaires proposés, il fallait une délibération du conseil municipal avant décembre 2013.

Non content de lancer une promesse en l’air, “Unis pour Longpont” conteste ce fait en se référant à l’article L521-3 du code de l’Education Nationale qui stipule : « Le maire peut, après avis de l’autorité scolaire responsable, modifier les heures d’entrée et de sortie des établissements d’enseignement en raison des circonstances locales. ». La commune de Longpont a déjà utilisé cet article pour avancer les heures d’entrée et de sortie de l’école Jean Ferrat, afin que les parents puissent déposer ou aller chercher leurs enfants en primaire à Lormoy. Il s’agit bien de « circonstances locales », comme le stipule l’article. La réforme des rythmes scolaires n’est pas une circonstance locale. L’article ne pourra donc pas être utilisé pour modifier les horaires choisis par les représentants des parents d’élèves et les directeurs d’école, rappelons le.

Quant aux trois ans d’application des horaires choisis, ils ne sont pas le fait de la majorité municipale comme le prétend la liste “Unis pour Longpont”, mais de la DASEN (Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale). Une durée par défaut, puisque la DASEN n’a pas choisi de la raccourcir à un ou deux ans. Les faits sont plus têtus que les promesses. TractRythmes

Concertation

PlaceHabitantsDepuis le début du mandat, l’équipe municipale place la concertation au cœur de son processus de décision. Témoin, la réforme des rythmes scolaires. Cette réforme va profondément modifier l’accueil périscolaire, avec des conséquences budgétaires pour la commune. Le 21 janvier dernier, s’est réunie la commission Enfance Jeunesse, élargie aux représentants des parents et aux directeurs d’école. Les arguments pertinents échangés à cette occasion ont conduit à proposer au conseil municipal l’application de la réforme à la rentrée 2014, plutôt qu’en 2013.

Ce délai laisse plus de temps pour réfléchir ensemble à la mise en œuvre cette réforme. La municipalité souhaite que ce temps périscolaire supplémentaire soit l’occasion de proposer aux enfants une ouverture culturelle, sportive, musicale… en associant les services de la mairie : éducation, culture, médiathèque, École municipale de musique, services techniques…

De concertation, il en est également question pour la construction de l’école élémentaire et des accueils de loisirs à Jean Ferrat. Là encore, les commissions Travaux et Enfance/Jeunesse élargies aux parents d’élèves, aux directeurs d’école, aux professionnels du périscolaire, qui se sont réunies le 10 janvier 2013, se sont révélées très constructives quant à la définition du programme.

De concertation, il en est enfin question sur le PLU (Plan local d’urbanisme). La réunion publique du 19 janvier 2013 a rassemblé plus de 100 personnes. Un registre est toujours disponible à la mairie pour recueillir vos avis. Ces derniers seront examinés par le comité de pilotage qui rassemble des représentants de la majorité et de l’opposition municipales qui ont élaboré ensemble le projet.